boxe

agsc

boxe - paty zola - sport - gueret
Association Guérétoise
des Sports de Contact

rue Julien NORE
23000 Guéret
contacts directs :
06 34 96 59 70 Fabien
06 18 40 14 82 Halis
contact@agsc.fr

boxe
guéret
formation
creuse
sport
contact

muaythai

 
boxing france fight bestof knockout club
Véritable succès populaire, le "Best Of Fight" Guéret attire depuis 3 ans plus de 1000 spectateurs par édition. 20 combattants s'affrontent sur toutes les disciplines de boxes.

agsc Best Of Fight : la boxe à Guéret
 
best of fight
L'AGSC est à l'origine de l'organisation d'un gala multiboxes le "Best of fight", organisé depuis 2014. Ce gala d'envergure internationale réunit des combattants de multiples disciplines et attire un public nombreux (salle comble à chaque édition : 1000 personnes).
Il s'accompagne régulièrement d'un prélude où les champions invités viennent présenter au public leur discipline en lui proposant un entraînement (avant match interview Préfet Creuse vidéo).

- Best of Fight 1 - 01 mai 2014
- Best of Fight 2 - 01 mai 2015
- Best of Fight 3 - 01 mai 2016

LIens à consulter sur l'évènement :
- Interview Président de l'ISKA - International Sport Kickboxing Association pour le Best of Fight 2 (01 mai 2014) : vidéo
- Interview du Président du FFSCDA - Fédération française de sports de contact et disciplines associées pour le Best of Fight 2 (01 05 2014) : vidéo
- Arrivée des combattants nippons pour le Best of Fight 2 (01 mai 2015) : vidéo
- Avant match : réception Mairie de Guéret le Best of Fight 2 (01 mai 2015) : vidéo
- Pesée des boxeurs et interview principal partenaire privé Carrefour Guéret pour le Best of Fight 2 (01 05 2014) : vidéo

boxe Best of Fight 1 agsc
1er mai 2014 - Salle André Lejeune - Guéret - Creuse
Le programme :
- Combats de préparation :
(à partir de 18 heures)
Magomed Tsobaev (Guéret) – Anouar Lecheheb (Montluçon) ; Karim Toati (Guéret) - Khalid Tayebi (Saumur) ; Charles-Elie Amar (Limoges) – Christopher Bonnin (Saumur) ; Fatih Kartal (Montluçon) – Angelo Langrade (Angers) ; Eddy Blaise (Ambazac) – Christian Zahe (Team Ragno, Italie) ; Freddy Picorino (Guéret) – Garcia Kidi de Jésus (Limoges Val de l'Aurence) ; Thomas Faure (Saint-Junien) – Mamadou Ba (Orléans) ; Jérôme Mercier (Limoges Atlantide Boxe 87) – Sébastien Collet (Limoges) ; Wilfried Martin (Limoges Atlantide Boxe 87) – Paolo Fiorio (Team Ragno, Italie) ; Sang Song Moua (Limoges) – Ramzy Nouainia (Angers) ; Ingrid Boulaball (Guéret) – Maya Maurrer (Limoges Atlantide Boxe 87).
- Championnats du monde :
Xavier Bastard (Vannes) – Hirotaka Urabe (Tokyo, Japon), début du combat à 21 h 15.
Yetkin Ozkul (Paris) – Koya Urabe (Tokyo, Japon), début du combat à 23 h 15.

Vidéos "Boxing Mag" - lien page
Article journal "La Montagne" du 30 04 2014 - lien article
Par Manuel Caillaud
L’Association guérétoise de sports de contact propose une grande soirée de gala, demain, dans la capitale creusoise. Avec, en point d’orgue, deux championnats du monde de kick-boxing.
Pour la première fois, un champion japonais de kick-boxing va défendre sa ceinture internationale sur le sol français.
Hirotaka Urabe, sacré l'an passé champion du monde de kick-boxing K1 Rules (- 62 kg), remettra son titre en jeu demain soir, espace André-Lejeune à Guéret. Il sera opposé à Xavier Bastard. La revanche de l'an passé car, il y a quelques mois, le Japonais s'était, en effet, imposé face au Français par arrêt de l'arbitre.
Xavier Bastard pour une revanche
Et ce ne sera pas le seul championnat du monde proposé par l'Association guérétoise de sports de contact au cours de la soirée.
Koya Urabe, le frère de Hirotaka, tentera lui aussi de décrocher la ceinture mondiale face au boxeur franco-turc Yetkin Ozkul, champion en titre en K1 Rules.
Les deux hommes ne se sont jamais rencontrés. Et pourtant, le Japonais connaît bien son adversaire. « C'est un très bon boxeur. Je l'ai vu combattre une fois au Japon. Il est très rapide, très agressif. Il fait partie des meilleurs du monde actuellement. »
Signe que le Nippon, champion du monde de la catégorie en 2012, n'abordera pas cette confrontation à la légère. « Je la prépare depuis un mois et demi », a d'ailleurs confié l'intéressé, en toute décontraction, peu après son arrivée à Guéret.
En marge de ces deux championnats du monde, onze autres combats seront programmés. Boxe thaï, kick-boxing, muay-thaï… Il y en aura pour tous les goûts. Une belle vitrine pour les sports de contact.
best of fight

boxe Best of Fight 2 agsc
1er mai 2015 - Salle André Lejeune - Guéret - Creuse

Résultats : XXX

Article journal "Le populaire du centre " du 30 04 2015 - lien article
par Christophe Belhomme
Deux championnats du monde et une finale du championnat de France de boxe anglaise sont au programme, vendredi dès 18 heures à Guéret.
Avec déjà 350 réservations, Le Best of Fight 2 qui se déroulera à Guéret (Espace André-Lejeune) est parti sur de bonnes bases.
À 24 heures du coup d'envoi, l'objectif d'Halis Haydin et de Fabien Fradet, les organisateurs, reste inchangé : remplir l'Espace André-Lejeune et mieux faire connaître au grand public creusois les disciplines de boxe pieds poings, aussi spectaculaires que méconnues en France.
L'objectif reste inchangé :
remplir l'Espace Lejeune
Pendant plusieurs mois, ils n'ont pas ménagé leur peine pour bâtir un programme ambitieux et très diversifié. Treize combats seront au programme avec pas moins de six disciplines représentées qui revisitent toutes les pratiques de la boxe : kicklight, boxe anglaise amateur, K1 Rules (règles Fiba), boxe anglaise professionnelle, muay thaï et K1 rules. Parmi eux, deux championnats du monde (muay thaï et K1 rules) et un championnat de France (classe D) de boxe professionnelle (anglaise) qui s'annonce de très bon niveau. Les meilleurs clubs de l'Hexagone ont répondu à l'appel d'Halis Haydin, de Bourges à Orléans, en passant par Saint-Nazaire et Perpignan.
Sur les 26 boxeurs engagés, le club local de Guéret a fourni le plus gros contingent. Ils seront huit Guérétois à défendre les couleurs de la Creuse dont Océan Ageorges, 15 ans, venu en voisin de Saint-Vaury. Il effectue cette année sa troisième saison de kickboxing, un sport de combat dit pieds poings.
Ces sportifs locaux qui s'entraînent pour certains à très haute dose, (jusqu'à six heures par semaine), ne vont pas combattre pour les championnats du monde mais assurer des combats d'encadrement, boxant contre des adversaires élites venus de toute la France. À Guéret, Mansour Tsobaev, Matheo Denis, Altay Ciftcibasi, et Cédric Barthelemy pratiquent le kick light. Yannick Zobel et Zola Paty, la boxe anglaise amateur. Enfin, Karim Toati est un adepte du K1 rules.
Le premier grand moment de la soirée devrait intervenir sur les coups de 20 heures - 20 h 30 avec la finale du championnat pro de boxe anglaise (classe D). Thomas Faure, de Saint-Junien, défiant, en quatre rounds de trois minutes, l'Orléanais Guillaume Haye (Villemandeur). Le boxeur originaire de Corbeil-Essonnes en région parisienne, 25 ans, passé pro récemment, sera un sacré client pour Faure chez les mi-lourds (- 81 kg). Il compte trois victoires et un nul en 2015 ! « Ce sont deux boxeurs spectaculaires et ce sera un très beau combat », juge Bruno Fradet.
En milieu de soirée, le deuxième gros événement opposera le turc Yetkin Ozkül, licencié à Guéret, mais boxeur de classe internationale au Thaïlandais Ni Wisoram pour le championnat du monde de muay thaï (IMTU). « Il n'y aura pas de favori, prévoit Fabien Fradet. On connaît bien Yetkin à Guéret. Il a été quatre fois champion du monde mais son adversaire a gagné au Lumpini en Thaïlande, qui est La Mecque de la boxe thaï. S'imposer là-bas, c'est comme gagner en foot au stade de France ».
Énorme duel de K1 rules
entre Martin et le japonais Zaurus
Difficile aussi de pronostiquer un vainqueur dans l'affrontement phare de la soirée, qui opposera en kickboxing K1 rules (- 75 kg), le Limougeaud Wilfried Martin (Atlantide boxe) au japonais Asami Zaurus, champion du Japon.
Wilfried Martin, qui a plus de 80 combats à son actif est motivé : il n'a jamais conquis cette couronne mondiale K1 rules. À bientôt 34 ans, et après dix ans de professionnalisme, ce sera l'une des dernières occasions qui lui sera donnée de marquer définitivement son sport et d'égaler ses pairs.
best of fight

boxe Best of Fight 3 agsc
1er mai 2016 - Salle André Lejeune - Guéret - Creuse

Résultats :
- Juniors :
Océan Ageorges (Saint-Vaury) bat Yacine Bennabi (Montluçon) aux points. 
Mohamed Tsobaev (Guéret) bat Louis Bignaud (Limoges) aux points.
- Amateurs :
Sam Deslaurier (Limoges) bat Paty Zola (Guéret) aux points.
- Classes B :
Tahutini Tiatoa (Montluçon) bat Cédric Barthélémy (Boussac) par arrêt de l’arbitre.
- Classes A :
Giovanni Crouzillaud (Limoges) bat Ilia Emirian (Bordeaux) aux points.
Ralph Muhimpundu (Bruxelles) bat Karim Toati (Guéret) par KO.
- Professionnels :
Mohamed Hendouf (Bruxelles) bat Eddy Blaise (Limoges) par arrêt du médecin.
Isabelle Paré (Montluçon) bat Wendy Gervois (Nord) aux points.
Thomas Faure (Saint-Junien) bat Tommy Spahija (Courbevoie) aux points.

Article et reportage France 3 - lien article
Article journal "La Montagne" du 02 05 2016
- lien article
Par Quentin Mercier - crédit photo Manu Savoy
La 3e édition du Best of Fight, gala international de boxe organisé par l'Association Guérétoise des Sports de Contact (AGSC), a connu un succès sans précédent, dimanche soir, à l’espace André-Lejeune de Guéret.
Muay-thaï, kick-boxing, boxe anglaise… il y en avait pour tous les goûts, dimanche à Guéret.
Dans un espace André-Lejeune archicomble, dix-huit boxeurs, amateurs et professionnels, se sont affrontés dans le cadre de combats régionaux, nationaux ou internationaux.
Après quelques démonstrations de boxe éducative, les juniors ont pris la relève, pour deux combats officiels. Et les Creusois ont brillé ! En boxe thaï, Océan Ageorges (Team Océan 23), entraîné par son père, a démontré toute sa puissance face à Yacine Bennabi (Montluçon). Mohamed Tsobaev, le grand espoir guérétois, est quant à lui venu à bout de Louis Bignaud (Limoges) au terme d'un duel très intéressant sur le plan technique.
Toujours chez les amateurs, les Creusois Cédric Barthélémy (kick-boxing, Boussac) et Paty Zola (boxe anglaise, Guéret) se sont logiquement inclinés, face à Tahutini Tiatoa (Montluçon) et Sam Deslaurier (Limoges).
Si le combat de Yetkin Ozkul, champion du monde de kick-boxing, a dû être annulé en raison du forfait du Belge Omar Yeshou, l’autre combat phare de la soirée, entre Tommy Spajiha (Courbevoie) et Thomas Faure (Saint-Junien), a tenu toutes ses promesses. Vainqueur aux points au terme d'un combat titanesque et malgré une plaie importante au niveau de la pommette, le Haut-Viennois s’offre une place en finale nationale professionnelle de boxe anglaise.
Autre temps fort de la soirée, l’unique combat professionnel féminin a vu la Montluçonnaise Isabelle Paré prendre le meilleur sur la Nordiste Wendy Gervois, récente participante de l’émission Koh-Lanta.
En boxe thaï, le Limougeaud Giovanni Crouzillaud et le Bordelais Ilia Emiran se sont rendus coup pour coup. La victoire est finalement revenue à Giovanni Crouzillaud, aux points.
Enfin, en kick-boxing, malgré l’énorme ferveur populaire autour de son combat, le Guérétois Karim Toati, pourtant dominateur dans l'engagement et la portée des coups dans les deux premiers rounds, a subi la loi du Bruxellois Ralph Muhimpundu, auteur d’un contre dévastateur dans la troisième et dernière reprise.
patyzola



® 2016 - Tous droits réservés Mentions Légales   ko k1
boxe